Partner im RedaktionsNetzwerk Deutschland
Escucha {param} en la aplicación
Escucha RFI - Musiques du monde en la aplicación
(3.247)(171.489)
Favoritos
Despertador
Sleep timer
Favoritos
Despertador
Sleep timer
Página inicialPodcastsMúsica
RFI - Musiques du monde

RFI - Musiques du monde

Podcast RFI - Musiques du monde
Podcast RFI - Musiques du monde

RFI - Musiques du monde

Guardar

Episodios disponibles

0 de 24
  • Session Live Anne Paceo pour la sortie de S.H.A.M.A.N.E.S.
    Chamanisme, définition : pratique spirituelle ancestrale, présente dans toutes les cultures du monde, où l’être humain, accompagné de son tambour ou de sa voix, se présente comme l’intermédiaire entre l’humain et l’invisible en effectuant un voyage mental, une odyssée à travers un espace rêvé, virtuel, in visible aux yeux du commun des mortels. "Je savais très fort ce que je voulais", dit-elle. Et ce qu’elle voulait, c’est plonger, à corps perdu, dans les possibilités vocales et percussives de sa propre musique. Faire entendre des sons de l’extérieur tout en explorant les tréfonds de son intériorité. Avec S.H.A.M.A.N.E.S, Anne Paceo invite au voyage, mais pas n’importe lequel : celui d’un chamanisme intemporel, "profondément humain", dit-elle. Pour cette nouvelle création, elle puise son inspiration dans les musiques et les pratiques vocales chamaniques. Inspirée autant par l’énergie des tambours de transe que par les chants sacrés, la musique, brute ou texturale, la batteuse, chanteuse et compositrice livre un septième album à la fois introspectif et ouvert sur le monde. En 2020, le festival Jazz sous les Pommiers, où Anne Paceo est alors artiste associée, lui demande de travailler sur une nouvelle création. Après les albums Fables of Shwedagon (2017) et Bright Shadows (2018), S.H.A.M.A.N.E.S voit le jour durant un week-end sous les Pommiers, en septembre 2020. L’enregistrer est une évidence. Anne se plonge alors dans les musiques chamaniques du monde entier, des rituels d’exorcisme de Bali, les cérémonies vaudou d’Haïti, les chants de divination de Sibérie ou encore les rituels de possession du Candomblé brésilien. "Il ne s’agit pas de les reproduire, précise-t-elle, mais plutôt de les laisser infuser dans mon imaginaire, et m’inspirer pour proposer une musique sans frontières." Initiative ô combien précieuse en ces temps pandémiques ! Depuis l’enfance, Anne s’intéresse de près aux pratiques chamaniques, dont les propriétés thérapeutiques bénéficient toujours de la présence de la voix et de la percussion. Ce qui s’entend dans S.H.A.M.A.N.E.S. De Reste un oiseau à Marcher jusqu’à la nuit, de From the Stars à Dive Into the Unknown, de Healing à Travellers, Anne Paceo raconte un monde nouveau, nourri de la sorcellerie, plutôt celle de Mona Chollet que celle au nez crochu, comme on l’entend sur Piel. De la légèreté, de la fantaisie pour affronter une morosité ambiante, pesante et anxiogène. Dans Wishes, elle fait aveu de faiblesse et partage ses souhaits les plus chers. Sur Wide Awake, elle évoque sa dualité, dans L’Aube elle convoque ses fantômes, tandis que Here and Everywhere retrace la dissolution de l’âme. Animal totem du disque, l’oiseau est enfant de bohème, source de spiritualité… S.H.A.M.A.N.E.S est un disque qui, par ses multiples petites histoires, nous fait rentrer dans la grande, habitée par les mondes réels et les mondes parallèles, avec lesquels les chamanes dialoguent. "C’est une manière de revenir à un son profondément organique, essentiel, souligne Anne, de cultiver l’indépendance offerte par les percussions et les voix, instruments ancestraux aussi libres que mobiles." Si elle écrit, compose et réalise seule sa musique, Anne aime s’entourer de complices haute-fidélité. Ici, elle fait appel à Isabel Sörling et Marion Rampal, chanteuses polyglottes qui portent, le cœur en bandoulière, les mélodies d’Anne. Laquelle choisit d’inviter un second batteur à cette drôle de fête mystique, "pour enrichir le spectre rythmique", Benjamin Flament, inventeur d’un instrument unique, constitué d’éléments de batterie et de plusieurs métallophones. Sans oublier les fidèles Tony Paeleman, au piano et au Fender Rhodes, et Christophe Panzani aux saxophones et clarinettes – tous deux suivent Anne depuis l’album Circles, en 2016. "Nous avons fait tellement de concerts qu’il y a quelque chose de spécial quand nous jouons ensemble, un son, une alchimie particulière", commente Anne. Album acoustique, à la fois intime et universel, car il raconte, en filigrane, l’histoire d’une femme puissante dans un monde aux possibilités souvent cachées, S.H.A.M.A.N.E.S réinvente le langage d’Anne Paceo, qui se connecte plus que jamais à l’autre, grâce à la nature, aux animaux et aux astres. Titres interprétés - Here and Everywhere Live RFI voir le clip  - Wild Awake, extrait du Cd Shamanes - Reste un oiseau Live RFI voir le clip  - L’aube Live RFI.   Musicien.nes - Anne Paceo / batterie + n’goni + chant  - Isabelle Sörling / chant - Marion Rampal / chant  - Tony Paeleman / piano + basse station  - Zacharie Ksyk / trompette avec effets.   + 2 titres bonus   The Bongo Hop Tempo Rei, extrait de La Napa (Underdog 2022) The Bongo Hop, c’est le nouveau projet afro caribéen du trompettiste Etienne Sevet. Sur Satingarona pt1, son premier carnet de voyages sonores, nourri de 8 années passées à Cali (Colombie), on retrouve donc les amis de la période caleña, comme Nidia Gongora (la voix d’Ondatropica et Quantic, qu’il avait découverte et filmée dès 2003, alors qu’elle était l’inconnue chanteuse du groupe folklorique Socavon), ou encore le rappeur Maikcel (Zalama), mais aussi le producteur multiinstrumentiste Patchworks (Voilaaa, The Dynamics, Mr President, Taggy Matcher, Uptown Funk Empire), rencontré à Lyon. Tinariwen Le chant des fauves, extrait The Radio Tisdas Sessions (Wedge 2022).
    5/22/2022
    48:30
  • Festival Les Voix de l’Autre à l’Abbaye du Thoronet
    Nous nous sommes rendus dans le Sud de la France, dans l’Abbaye cistercienne du Thoronet, à l’occasion de la 1ère édition du festival Les Voix de l’Autre. Sous les chênes centenaires du Thoronet et dans l’abbaye cistercienne à l’acoustique de renommée internationale, le public retrouve des artistes venus du monde entier dans un format très intime.  Des créations uniques, des lectures, des concerts...   ⇒ Voir le clip RFI Vidéos. Nos invités sont Piers Faccini, directeur artistique du festival, compositeur, chanteur ; Leïla Shahid, récitante ; Christine Zayed, chanteuse et musicienne ; Djene Kouyaté, chanteuse et musicienne ; Malik Ziad, musicien ; Jean-Marc Bouré, administrateur de l’abbaye du Thoronet et Karine Mangin, guide à l’abbaye. ⇒ Voir le clip de Djene Kouyaté filmé par RFI Vidéos. Qui est Piers Faccini ? C’est un peintre et folk singer anglais d’origine italienne. Dès son 1er album Leave No Trace en 2004, il dévoile un songwriting délicat et raffiné. Il est reconnu pour l’originalité de ses chansons et sa passion pour le dialogue interculturel. En 2021, il sort son 9ème album Shapes of the Fall, une suite de chants de la terre, à la source d’une écriture qui se nourrit autant de l’héritage anglo-américain, des traditions de la Méditerranée, du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest, que de la musique ancienne et baroque. Plus de 900 personnes sont venues découvrir la trentaine d’artistes rassemblés sous la direction artistique du compositeur et musicien Piers Faccini qui signe là un festival qui lui ressemble. Avec la complicité des lecteurs Leïla Shahid et Charles Berling,  les spectateurs ont vécu un parcours artistique accompagné par les musiciens Christine Zayed, Djene Kouyaté, Kawthar Meziti, Malik Ziad, guidés par Piers Faccini. Avec l’ensemble Canzoniere Grecanico Salentino venu des Pouilles italiennes, l’Abbaye a dansé durant la soirée du samedi au son des musiques traditionnelles. Vox clamantis, ensemble vocal estonien mondialement connu, a fait de nouveau résonner les chants grégoriens qui imprègnent toujours les pierres de cette abbaye administrée par le Centre des Monuments nationaux. Enfin, en interprétant avec la percussionnisteLucie Antunés une création originale pour l’acoustique exceptionnelle du Thoronet, Piers Faccini atteste aussi de sa volonté de s’inscrire dans l’histoire de ce lieu en respectant sa vocations spirituelle.   Pour sa 1ère édition, le festival a eu l'honneur d'accueillir une invitée remarquable: Leïla Shahid Ancienne ambassadrice de la Palestine en Europe. Durant les 25 ans de sa carrière politique dans différents pays d’ Europe, elle a toujours défendu la place de la culture et de l’art dans la diplomatie et l’apprentissage du vivre ensemble,  en organisant à Paris et Bruxelles notamment des rencontres entre créateurs et penseurs des deux rives de la Méditerranée. Note d’intention du festival La culture, c’est la rencontre avec l’autre, et plus l’autre est différent, plus la rencontre est riche, fertile, créatrice. Les Voix de l’autre célèbre une histoire de l’humanité issue des nombreuses migrations qui conduisent des hommes et des femmes à se rencontrer, se parler, mêler leurs voix, accorder leurs instruments aussi différents soient-ils, chanter, s’aimer. En musique, en poésie, Les Voix de l’autre propose au public de suivre à son tour les chemins empruntés par celles et ceux emportant avec eux des parfums d’Italie, de Syrie, du Maroc, de Guinée, d’Algérie...  Si ce festival a pu naître, c’est aussi grâce à ses partenaires : la DRAC, le Centre des Monuments Nationaux, la Mutuelle St Christophe, la Fondation Carmignac, la scène nationale Châteauvallon-Liberté, la Diaconie du Var et Actes sud. Et bien sûr Bayard et La Croix. Rendez-vous est pris dans un an pour une nouvelle édition, du 5 au 7 mai 2023.
    5/21/2022
    48:30
  • Session Live x 2 avec les Tunisiens Ÿuma & la harpiste française Isabelle Olivier
    Nos premiers invités sont le duo tunisien Ÿuma, pour la sortie de l’album Hannet Lekloub (French Flair) #SessionLive   Hannet Lekloub est le troisième album du duo tunisien Ÿuma, composé de Sabrine Jenhani (chant) et Ramy Zoghlami (chant, guitare). Après Chura en 2016, album autoproduit, et Poussières d’étoiles en 2018, Hannet Lekloub propose onze titres ciselés à l’aune de l’originalité des formes. Et s’il faut mettre une étiquette, ce serait, dit Ramy "celle de l’indie folk". Chanté en arabe tunisien, Hannet Lekloub s’inscrit dans la fertile hybridation du monde contemporain. Réalisé par les Néerlandais Jo Francken et Pieterjean Maertens (Tamino, Milow) Hannet Lekloub est né au studio Audioworkx, à Hoogeloon, au sud des Pays-Bas. Que cet album génériquement tunisien ait vu le jour dans l’un des épicentres de la dance music, n’est pas un hasard. Parce que si cet album développe un folk chanté à la Peter, Paul and Mary, et orné d’Orient, il est sous-tendu de sons et de rythmes propres à l’électronique nord-européenne.   Passion, patience, maturité : "Cet album est celui de la réconciliation, des retrouvailles", explique Sabrine. Après la sortie de Poussières d’étoiles, et une tournée internationale, le duo a "fait une pause, pris de la distance. Nos parcours artistiques se sont un temps dissociés, et puis la nostalgie de la séparation nous est tombée dessus. C’est ce qu’évoque la chanson Denia Dour, qui décrit le doute, le désarroi". Avec une légèreté musicale tout en grâce, la guitare acoustique en front line et des mots ciselés: "Et alors si j’ai renoué avec la solitude/Depuis ton départ, les jours sont sombres et les nuits sont sans sommeil/Et alors si mon silence en dit long/Et que les gens ont parlé pour moi/ Et le temps a aggravé les choses/Et j’ai fini par tout déballer/Mais comme dit l’adage/La roue tourne".   - Denia Dour Live RFI voir le clip  - Wahan Kbar, extrait de l’album Hannet Lekloub voir le clip  - Sucre Live RFI voir le clip.    Musiciens - Sabrine Jenhani, chant - Ramy Zoghlami, chant guitare   Son : Benoît Letirant, Fabien Mugneret. Réalisation :  Jérémie Besset.   Puis nous recevons la harpiste Isabelle Olivier dans la #SessionLive pour la sortie de son 11e album Smile (Yellow Bird Rd).     Pour fêter ses 30 ans de scène, la harpiste Isabelle Olivier sort son onzième album SMILE en hommage à Charlie Chaplin. Le titre Smile est le point de départ de ce projet lumineux. Isabelle Olivier explore de nouvelles textures avec sa harpe mêlant acoustique et électronique pour créer un univers élégant, envoutant et radieux. Dix compositions originales côtoient des reprises de Charlie Chaplin, James Blake ou Cannonball Adderley. 15 ans après son premier album solo Island #41 nominé aux Victoires du Jazz, Isabelle Olivier retrouve la harpe solo. Naviguant entre Chicago et Paris depuis 2012, Isabelle Olivier a conçu ce nouveau projet à la PianoForte Foundation de Chicago lors d’une résidence de création en 2020. Elle a composé une musique aux influences multiples jazz, pop, électro, hip-hop, cubaine, celtique … Si la plupart des titres sont en solo, elle s’est entourée, sur quelques morceaux d’invités qui viennent apporter leur touche et leur sensibilité : Kristiana Roemer, chanteuse germano-américaine, qui a magnifié Hope sur un texte d’Emily Dickinson et Freedom, Tom Olivier-Beuf pour son toucher remarquable à l’accordéon sur Light puis son solo au piano avec un hommage cubain Cuban Smile, Raphaël Olivier pour sa belle présence à la guitare sur Aroma et Cuban Smile et sa production électro sur Harmony, Smile electro et You’re too precious de James Blake, et enfin le batteur Ernie Adams au groove remarquable sur One for Daddy Oh et Cuban Smile. Anecdote fondatrice de ce projet : en 1991, Jean-Louis Chautemps, saxophoniste de jazz, rencontrait Isabelle Olivier pour la première fois lors d’un concert de son groupe "Océan" et lui disait en souriant "musicien de jazz, ce sont les 30 premières années qui sont difficiles. Après tu verras ça ira beaucoup mieux".   Isabelle Olivier, biographie Jazzwoman et harpiste à la forte personnalité musicale, Isabelle Olivier apporte une vague de fraîcheur et de nouveauté sur la scène internationale en y révélant un instrument surprenant et inédit. Elle développe un style très reconnaissable dès les premières notes de son instrument fascinant et rare. Elle a composé, arrangé et enregistré 10 disques et un DVD. Compositrice évoluant aux frontières du jazz, des musiques celtiques et actuelles, elle est sollicitée dans le monde du cinéma et du spectacle vivant. Elle a voyagé dans 25 pays pour y présenter ses créations musicales. Depuis 9 ans, elle développe un projet franco-américain. Elle a ainsi réalisé un opéra jazz, Don’t worry, be haRpy, adaptation libre du Baron perché d’Italo Calvino avec des chanteurs américains et des musiciens français. Elle poursuit maintenant un projet des deux côtés de l’Atlantique avec des musiciens, danseurs, plasticiens, poètes et comédiens. Elle a été commissionnée en 2017 par L’Art Institute de Chicago, pour composer une performance d’une heure en lien avec l’exposition Gauguin, l’alchimiste qui y était présentée en juillet 2017. Lauréate du Prix de la Villa Le Nôtre à Versailles en 2015, elle est la première compositrice en résidence au Potager du Roi. Elle est actuellement ambassadrice de la nouvelle harpe électro-acoustique Salvi «Rainbow» dans le monde entier. Elle a eu la chance de collaborer avec des personnalités exceptionnelles telles que Peter Erskine, Didier Lockwood, Ernie Adams, Mitch Haupers, Paul Wertico, autant dans le domaine musical que dans d’autres disciplines. Ils lui ont permis de tracer une route artistique magnifique à partir de la musique et de réaliser le potentiel de l’alchimie orchestrale et des rencontres interdisciplinaires. Depuis 2018, elle est compositrice associée au Théâtre de Guyancourt, dans une résidence soutenue par le Ministère de la Culture et la SACEM. Elle a créé 7 spectacles vivants sur deux saisons et poursuit son travail de création, de diffusion et d’actions culturelles. Isabelle Olivier sort en 2019 son dixième album : un projet co-dirigé avec le guitariste Rez Abbasi, soutenu par la fondation FACE, l’ADAMI et la SPEDIDAM. En 2020, elle gagne l’appel à projet "Les Habitants ont du talent", en partenariat avec la Fédération des Centres Sociaux de l’Essonne. Ce projet artistique inclusif et fédérateur tourne autour de la thématique du "Sourire". Il mettra en scène des volontaires qui seront notamment invités à chanter dans leurs langues natives et sera présenté en mai 2021. Isabelle Olivier souhaite ainsi redonner à la musique sa fonction de transmission, en en faisant un révélateur d’ethnies.   Titres interprétés - One for Daddy Oh Live RFI (Nat Adderley) trio harpe, piano, batterie - Hope (texte Emily Dickinson) extrait de l’album Smile - Light Live RFI harpe et accordéon  - Cuban Smile Live RFI trio harpe, piano, batterie voir le clip.   Musiciens - Isabelle Olivier, harpe  - David Paycha, batterie    - Tom Olivier-Beuf, piano et accordéon.
    5/15/2022
    48:30
  • Session Live Joon Moon & entrevue avec le groupe breton Startijenn
    Joon Moon revient avec Chrysalis (Label: LDDC / Musique Sauvage) un 2ème LP, avec la voix prodigieuse de Liv Warfield (découverte par Prince et chanteuse dans son groupe le New Power Generation). Un univers musical emprunt des grandes heures de la musique soul, métissé d’orchestrations classiques et réarrangé aux couleurs de la pop et des productions d’aujourd’hui. Car Joon Moon n’est pas celle que vous croyez. Derrière ce personnage romanesque, on retrouve Julien Decoret, musicien français aux multiples facettes, auteur-compositeur, producteur et globe-trotter…   Avec Joon Moon, Julien Decoret traverse l’Atlantique et voyage dans le temps : il compose un univers musical emprunt des grandes heures de la musique soul, métissé d’orchestrations classiques et teinté aux sons de la pop et des productions d’aujourd’hui. Grâce à une collection de plus de 100 instruments provenant des 4 coins du monde, il assemble les styles et les sonorités pour donner à chaque chanson une couleur bien à elle. Chaîne Youtube de Joon Moon.   - Time Live RFI - Bill Let Us March, extrait de l’album Chrysalis - Young Live RFI voir le clip.    Musiciens - Julien Decoret, piano - Liv Warfield, chant Son : Benoît Letirant, Mathias Taylor.     Puis nous recevons Youenn Roué, le leader du groupe breton Startijenn pour la sortie du nouvel album Talm Ur Galon (Paker Prod). Groupe emblématique du dancefloor version breizh, Startijenn, "énergie" en langue bretonne, fait résonner sa musique enthousiasmante en complicité avec le public aux Vieilles Charrues,  sur l'île de Bornéo,  à Aberdeen, à Shanghaï... le 20 mai 2022 à Ploemeur dans le Morbihan, et le 21 mai sur la scène de l'Ermitage à Paris, où leur musique se dévoilera dans un mix trad, rock & folk. Un line-up solide alliant instruments traditionnels: bombarde, binioù, uilleann-pipes, accordéon diatonique, et base rythmique musclée: basse et guitare à l’énergie rock appuyées sur quatre titres par un set de batterie. Sous une apparente simplicité, les cinq musiciens s’affranchissent des codes et brouillent les pistes, poussent les limites de leurs instruments avec des sonorités inattendues, multiplient les références et mixent les influences : électro, dub down tempo, rap, rock , folk, rythm and soul... Parfois une voix chuchote, scande, explose, dans une langue percutante, vivante et créative.   Titres diffusés, extraits de l’album Talm Ur Galon - Talm Ur Galon  - Skilfou An Noz  voir le clip - Lady L  - Typhaine
    5/14/2022
    48:30
  • Session Live Marion Rampal et Sarah Lenka
    Marion Rampal présente son album Tissé (Les Rivières Souterraines). Voix posée, nue et frémissante, écriture musicale et poétique subtilement créolisée par le travail du temps et boucanée par le feu de l’expérience : Tissé est un album de chansons faites maison, une sorte de pays natal choisi, comme seule peut le dessiner et le découvrir une âme libre, ayant réellement pris la peine de vivre et le temps de rêver. Après bien des pérégrinations entre les genres (jazz, blues, chanson, classique…), des collaborations fertiles et trois albums sous son nom, Marion Rampal nous offre un album qui lui ressemble, tant dans la variété de ses ressources naturelles que dans la limpidité de ses contours ; elle y rayonne avec une élégance d’astre.    Sarah Lenka présente son nouvel album Mahala (Musique Sauvage) Mahala est la rencontre entre Sarah Lenka et 3 artistes femmes engagées. Un Ep au féminin, un mélange culturel : avec Naissam Jalal, flûtiste franco-syrienne ; Awa Ly, chanteuse franco-sénégalaise & Macha Gharibian, pianiste franco-arménienne. Une rencontre inattendue, qui mélange un son acoustique folk aux sons de traditions et de coutumes. Chacune porte en elle un héritage culturel, une histoire. Laisser la parole à l’art de ces 3 femmes, leurs racines, leur culture. Women’s Legacy met en lumière des femmes qui témoignent à travers la transmission, des chants, des notes, un langage. Un voyage dans l’intime avec carte blanche à ces 3 invitées qui rejoignent ce répertoire, le subliment y apportant une dimension plus organique et ancestrale.   Titres interprétés au Grand studio A Volé Live RFI Marion Rampal voir le clip  No More My Lawd Live RFI Sarah Lenka Où sont passées les Roses Feat. Piers Faccini, extrait de l’album de Marion Rampal voir le clip  Teardrop feat. Awa Ly, extrait de l’album de Sarah Lenka voir le clip Tisser Live RFI Marion Rampal I Fight Everyday Live RFI Sarah Lenka Bonus : Turn Me Around (gospel) Live RFI commun en fin d’émission.   Musiciens Marion Rampal Marion Rampal, chant  Matthis Pascaud, guitare Raphaël Chassin, batterie Sébastien Llado, trombone Lena Aubert, contrebasse  Gaël Rakotondrabe, piano + Musiciennes Sarah Lenka Sarah Lenka, chant Naïssam Jalal, flûte traversière Macha Gharibian, piano   Son : Mathias Taylor, Laurie Plisson Réal : Jérémie Besset, Taguy M’Fah Traoré.
    5/6/2022
    48:30

Acerca de RFI - Musiques du monde

Sitio web de la emisora

Escucha RFI - Musiques du monde, RFI - La marche du monde y muchas más emisoras de todo el mundo con la aplicación de radio.es

RFI - Musiques du monde

RFI - Musiques du monde

Descarga la aplicación gratis y escucha radio y podcast como nunca antes.

Tienda de Google PlayApp Store

RFI - Musiques du monde: Podcasts del grupo

RFI - Musiques du monde: Radios del grupo