Partner im RedaktionsNetzwerk Deutschland
Escucha {param} en la aplicación
Escucha RFI - Le goût du monde en la aplicación
(3.247)(171.489)
Favoritos
Despertador
Sleep timer
Favoritos
Despertador
Sleep timer
Página inicialPodcastsComida
RFI - Le goût du monde

RFI - Le goût du monde

Podcast RFI - Le goût du monde
Podcast RFI - Le goût du monde

RFI - Le goût du monde

Guardar

Episodios disponibles

0 de 24
  • Gamelle ou cantine? Histoires et récits du repas au travail
    Sandwich, cantine ou gamelle ? Les pauses-repas au travail sont loin d’être aussi superflues qu’elles ne paraissent : quoi de plus nécessaire que de se restaurer pour les travailleurs ? Depuis la moitié du XIXème siècle, le repas au travail s’organise, se structure, et ne cesse d’évoluer : la maison n’est plus assez proche pour que l’on puisse s’y retrancher pour le déjeuner, le repas fait le chemin inverse et c’est dans la gamelle qu’il est emporté, pour être mangé à côté de son outil de travail, ou dans un réfectoire, puis à la cantine, ou simple pause sandwich devant son ordinateur. Qui mange quoi, où et avec qui ? Comment l’alimentation au travail a-t-elle été pensée et par qui ? Comment s’est-elle structurée et en fonction de quoi ? Que racontent ces pauses casse-croûte de nous et de notre rapport aux autres ? La pause repas est-elle le lieu et le moment où le travailleur fait société, la commensalité pour ciment ? Avec Nicolas Hatzfeld, historien, professeur à l’Université d’Evry, l’article auquel il est fait référence pendant l’émission s’intitule : « la pause casse-croûte, quand les chaînes s'arrêtent à Peugeot Sochaux ». Nicolas Hatzfeld a publié dernièrement : Les frères Bonneff, reporters du travail. Articles publiés dans L'Humanité de 1908 à 1914, Paris, éditions Classiques Garnier, 2021. Eliane Le Port est docteur en Histoire, chercheuse à l’IDHSS-Evry, elle analyse la figure de l’écrivain ouvrier, ses travaux sont une contribution majeure à l’histoire sociale et l’histoire littéraire. Son dernier livre « Ecrire sa vie, devenir auteur : le témoignage ouvrier depuis 1945 » aux éditions EHESS. Anne Lhuissier, sociologue à l’INRAE, l’alimentation, le travail, et plus récemment alimentation, précarité et santé sont ses domaines de recherches. Elle est l’auteure de nombreux articles et ouvrages, notamment dernièrement : « Alimentation populaire et réforme sociale » ou encore « Quand les cantines se mettent à table, commensalité et identité sociale » aux éditions Quae.   Pour aller plus loin - « La gamelle ou la cantine ? Formes et enjeux de la restauration dans les témoignages écrits des ouvriers depuis 1945 », Le mouvement social vol.2 n°247, 2014 - « L’alimentation au travail depuis le milieu du XIXème siècle » de Stéphane Gacon, Le mouvement social, n°247 - Sociologie de l’alimentation d'Anne Lhuissier, Faustine Regnier et Séverine Gojard éditions La Découverte - La gamelle et l’outil. Manger au travail en France et en Europe de la fin du XVIIIe siècle à nos jours, dirigé par Thomas Bouchet, Stéphane Gacon, François Jarrige, François-Xavier Nérard et Xavier Vigna - Nancy, Arbre Bleu Éditions, 2016. - Les temps modernes de Charlie Chaplin (1936) - Annie Hubert « Destins Transculturels » - Sonia Ezgulian, la reine des frichtis en voyage pour le boulot, tous aussi beaux qu'astucieux et bons, jetez donc un oeil ici (Facebook) et ici (Instagram) - Le Goût du monde : À la cantine, au bistro, au resto, nos façons de manger sur le grill : À la cantine, au bistro, au resto, à emporter, dans la rue ou en famille, nos façons de manger sur le grill - Le goût du monde (rfi.fr).     Programmation musicale - Obsolète de MC Solaar - PA PA PA de Femi Kuti
    5/21/2022
    48:30
  • Le Comté, appellation d’origine fraternelle, et politique
    Sa pâte fondante, en bouche, sa puissance et sa variété aromatique font du Comté le fromage préféré des Français et l’un des plus connus au monde. Son histoire en fait un fromage à part, il puise ses racines au Moyen-âge, à l’époque où les hommes devaient stocker le lait abondant l’été, pour travailler, pour confectionner ses meules de fromages et assurer à tous un revenu qui permette de vivre des fruits de leur travail. Chaque meule est unique, mais le Comté ne fait qu’un. Chaque meule de Comté raconte sa propre histoire, son paysage et son terroir. 150 fruitières sont réparties sur les 3 départements, berceau du Comté : Doubs, Jura et l’Ain, les 3 départements de l’appellation d’origine protégée, « Comté ». Émission en reportage à la fruitière de Plasne-Barretaine, avec Sébastien Ozérée, (Les délices du plateau).  Avec les mots d'Emmanuel Perrodin, chef itinérant, il a grandi au Val d’Epy en petite montagne. Son frère Michel est éleveur et producteur de lait à Comté. Ils aiment se faire découvrir l’un et l’autre de nouvelles meules, de nouveaux paysages. Emmanuel Perrodin est aussi l’auteur de « Le Comté, 10 façons de le préparer », aux éditions de l’Epure. Une émission réalisée et mise en ondes par Cécile Bonici.   Pour aller plus loin - Fromages sauvages dans le Goût du monde - La coopérative de sel de Guérande - Le Comté - Pour suivre le chef Emmanuel Perrodin sur Instagram.   Programmation musicale Here comes the sun de Nina Simone Koni de Baaba Maal.
    5/14/2022
    48:30
  • Et si le Togo devenait le lieu de rendez-vous incontournable des gastronomies africaines?
    Le FESMA, festival marmite : 1ère édition. Le coup d’envoi de ce premier festival international de gastronomie sera donné, le lundi 9 mai 2022, pour une semaine à Lomé. le Togo ambitionne avec ce festival, de devenir le lieu du rendez-vous des cuisines et gastronomies africaines sur le continent, l’instar des festivals de musique, de cinéma ou de mode organisés dans certaines capitales africaines voisines.   Le but du Festival Marmite est de valoriser le patrimoine culinaire de l’Afrique togolais et subsaharien, la diversité et la richesse de produits locaux (prisés au Nord, souvent snobés au Sud... ), d’aider à la redécouverte des plats ancestraux reflets de l’histoire et des cultures des plus de 40 ethnies du Togo. Pendant une semaine, les enjeux du « consommer local » et les nouveaux modes d’alimentation vont alimenter débats, ateliers, et dégustation autour de la (re)découverte du patrimoine gastronomique togolais. Les questions de développement durable dans l’agriculture, de circuit court, de la ferme à l’assiette, l’importance de limiter les produits transformés dans l’alimentation au quotidien, pour privilégier les ingrédients locaux du Togo, le pays qui sait recevoir et sait nourrir le mieux.   Avec - Senda Waguena, Togolais d’origine, il est le chef et le fondateur du restaurant gastronomique « Jujube », situé 4 rue Dancourt dans le 18ème arrondissement de Paris - Professeur Joseph Tsigbe, historien et professeur à l’Université de Lomé - Gervais Gnekouezan, chef cuisinier et directeur du Centre de formation en services traiteur Agbemegnon (Cefosta) où les élèves sont formés à la boulangerie et la cuisine. - Tata Ametoenyenou, fondateur de l’ONG OADEL, organisation pour l’alimentation et le développement local. Le festival Marmite se tient du 9 au 15 mai 2022 à Lomé, au Togo. La marraine de cette première édition est Olivia De Souza, cheffe cuisinière au Togo.   En images   Pour aller plus loin - « 50 recettes du Togo », de Gervais Gnekouzan avec l’OADEL - Goûts d’Afrique, d'Anto Cocagne, aux éditions Mango - Saveurs subsahariennes, d'Aïssatou Ndeye du blog Aistou cuisine. Elle vient de publier un judicieux et astucieux : « Pastels et Yassa », sur deux des mets les plus connus d’Afrique subsaharienne bien qu’ils ne représentent que 1% de la gastronomie sénégalaise. - Christian Abegan. Le patrimoine culinaire africain - Le goût de Cotonou, de Georgiana Viou, éditions Ducasse - Les dernières publications du Pr Tsibge : Owaye Jean-François - Oumarou Amadou - Kouadio Guessan - Tsigbe Koffi Nutefé Joseph (éds), octobre 2021, Évaluation des mécanismes de prévention et de gestion des crises en Afrique, Lomé, Presses de l’UL, 460 p. - Tsigbe Koffi Nutefé Joseph, Afanou Kangni André et Batchana Essohanam, décembre 2021, Me Yawovi Agboyibo (1943-2020), histoire d’une vie et d’un temps, Lomé, Presse de l’UL, 272 p. - Kokoroko Dodzi et Tsigbe Koffi N. Joseph (éds.), juillet 2020, La Chine en Afrique : quelle coopération agricole pour quelle sécurité alimentaire ? Poitiers Juriscoop.   Programmation musicale - Denyigban de Bella Bellow  - Elijbi de Toofan
    5/6/2022
    48:30
  • Cuisine spirituelle
    La cuisine serait-elle la main de l’esprit ? Elle transforme les mondes en une nourriture pour le corps et l’esprit, et devient la meilleure manière de relier les mondes. La cuisine est une médiatrice hors pairs ! Concrète, universelle, sensuelle et sensorielle, les sens en éveils, elle instaure un lien entre l’homme et la nature, entre les vivants et les morts, entre hier et demain, entre l’intérieur et l’extérieur de soi. En réalité, les ancêtres ne guident-ils pas nos mains pour les gestes d’une recette ? Ne nous soufflent-ils pas à l’oreille les plantes à adopter, les rituels à observer, les parfums qu’ils aiment, l’humilité, l’amitié et la gratitude des mondes, les uns envers les autres. (Rediffusion) Avec : - Luna Kyung, Coréenne, spécialiste de la fermentation, auteur de : La cuisine coréenne illustrée, de Luna Kyung, éditions Mango ; Easy Corée chez Mango ; Les invisibles, dix façons de les préparer, de Luna Kyung, éditions de l’épure ; L'art de la fermentation avec Camille Oger, éditions La Plage. Le blog de Luna Kyung et sur Instagram. - Judith Baumann, cuisinière, membre du Centre Taoïste Ming Shan (montagne éclairée) dans le Jura Vaudoise en Suisse, auteure notamment de Un monde de saveurs, la pinte des mossettes de Judith Baumann et Jean-Bernard Fasel, éditions Favre.   Pour aller plus loin - The wandering chef, de Hye Ryong Park autour et à propos du chef coréen Lim Ji Ho - L'eau et les rêves, de Gaston Bachelard  - Le goût silencieux, de Valérie Duvauchelle, éditions Actes sud. Son site et dans Le goût du monde - La série Chef’s table sur Netflix, avec la rencontre de la cuisine des temples en Corée, et une rencontre extraordinaire avec la nonne et cuisinière, de Yeong Kwan et dans le journal suisse Le Temps - La préparation du riz au poulet au Centre culturel coréen de Paris - Ce que les plantes ont à nous dire, de François Couplan, éditions Les liens qui libèrent. - Manger Magique dans Le goût du monde.   En images   Programmation musicale Jardim Prometido de Cesaria Evora Mother nature d'Angélique Kidjo.
    4/29/2022
    48:30
  • Le Coq chante «sauce» Goût du monde
    Sayouba Traoré, enfant de la savane, voulait qu’à la radio la voix des villageois soit entendue : celle des agriculteurs, des transformatrices, des sages, des anciens, des éleveurs, la voix de la terre et même le chant de l’huile dans les marmites. Pour RFI, il est allé dans les villages et porté sur les ondes la vie de l’Afrique puisque « même si les villes ont grandi, l’esprit lui est depuis toujours et reste au village ». Il a donné la parole à ceux que l’on n’écoute jamais- même s’ils représentent 85 % de la population africaine -  avec respect, humilité, et affection. Des années que Le coq chante au son des pâtes que l’on pile, et des feuilles que l’on tourne, aux récits des mille usages du manioc, des vertus du fonio, des voix des femmes transformatrices, des planteurs de dattiers, de tous âges, de toutes générations, tous issus du monde rural. De l’école des sans école, aux femmes battantes, et mariages forcés, aux stocks de céréales en passant par le marché au bétail, tout peut être abordé et discuté au village. Sayouba, les yeux ouverts, curieux et généreux, écoute et enregistre « ceux qui savent, parce qu’ils connaissent leur travail », et porte ensuite ce message pour qu’il soit compris par le plus grand nombre à travers le monde. La cuisine, partagée 3 fois par jour dans le meilleur des cas, lie Le Coq chante au Goût du monde, Sayouba Traoré et ses émissions ont depuis toujours été sources d’inspiration et de bonheur. À notre table donc, Sayouba Traoré, écrivain, poète, journaliste, et producteur sur RFI de l’émission « Le coq chante », et de la chronique Agriculture et Pêche. Sayouba a aussi produit la série des Grandes voix de l’Afrique. Le coq chante sur les réseaux sociaux Le coq chante - RFI | Facebook. Saveurs et traditions était la chronique quotidienne de Sayouba Traoré dans Afrique Midi, l’heure d’information présentée chaque jour par Laurent Sadoux.     Pour aller plus loin Sayouba Traoré est écrivain, et poète. Il a publié aux éditions Vents d’ailleurs plusieurs livres dont : L’Héritier, Les moustaches du chat, Loin de mon village, C’est la brousse, ou encore Belle savane, aux éditions Vents d’ailleurs. - Invité de Chemins d’écriture sur RFI  - La culture des dattes à Kilboa au Niger - Radio La Voix du Paysan en direct - 97.0 MHz FM, Ouahigouya, Burkina Faso | Online Radio Box - Le lac aux hippopotames de Tengrela au Burkina Faso - Aviculture au Togo - La Fédération des groupements de tanneuses de Moussoro au Tchad - Le coq chante (rfi.fr).   Programmation musicale - AFRIKA, de Salif Keita - Dogon Remix, des Amazones d’Afrique, talent RFI 2021.
    4/22/2022
    48:30

Acerca de RFI - Le goût du monde

Sitio web de la emisora

Escucha RFI - Le goût du monde, RFI - La marche du monde y muchas más emisoras de todo el mundo con la aplicación de radio.es

RFI - Le goût du monde

RFI - Le goût du monde

Descarga la aplicación gratis y escucha radio y podcast como nunca antes.

Tienda de Google PlayApp Store

RFI - Le goût du monde: Podcasts del grupo

RFI - Le goût du monde: Radios del grupo